27/11/2010

Quatre usapistes sombrent dans le grand bleu

Pendant 30 minutes, le XV de France a joué avec un première ligne 100% catalane. Guilhem Guirado avait rejoint le pilier droit Nicolas Mas en première mi-temps pour remplacer William Servat blessé puis Jérôme Schuster était entré en jeu en remplacement de Domigno.

Aussi sympathique que soit cette présence perpignanaise en bleu, à laquelle il faut ajouter Jérôme Porical à l'arrière, il faut bien avouer qu'elle est promise aux oubliettes de l'histoire tant l'événement de cette rencontre a été l'effondrement du XV de France humiliée comme jamais dans son histoire par l'Australie victorieuse 59 à 16.

A l'exception peut-être de Nicolas Mas, les usapistes ont sombré avec leurs coéquipiers. Porical a été submergé par les voies d'eau de la défense française, Guilhem Guirado a perdu des ballons à des moments importants sur deux lancers et au sol, Schuster a été intéressant par son dynamisme mais la France a perdu sa domination en mêlée avec le trio catalan.

Bref, cette première aurait dû être historique pour l'USAP. Elle l'a été pour d'autres raisons.

23/11/2010

Porical à l'arrière contre l'Australie

Jérôme Porical sera titulaire au poste d'arrière du XV de France pour affronter l'Australie samedi à Paris. A quelques mois de la Coupe du monde, autant dire que le joueur catalan passera un test majeur face à l'une des "bêtes noires" des Bleus.

Porical bénéficie de la qualité de son match contre les Fidji à Nantes mais aussi des difficultés éprouvées par le XV de France dans le jeu au pied. C'est en effet l'un des grands atouts du catalan en plus de sa vitesse et de sa capacité à apporter le surnombre en attaque. Le Perpignanais devra cependant s'attendre à être soumis à rude épreuve dans les airs, grande spécialité des Australiens.

Il retrouvera son coéquipier Nicolas Mas, désormais taulier du XV de France. En troisième ligne Ouedraogo et Dusautoir ont été titularisés pour chasser le redoutable numéro 10 Quade Cooper qui, en 2009, avait été à deux doigts de rejoindre l'USAP tout juste championne de France.

Le XV de départ : Porical - Huget, Rougerie, Jauzion, Palisson - Traille (o), Parra (m) - Ouedraogo, Chabal, Dusautoir (cap.) - Nallet, Pierre - Mas, Servat, Domingo.


Remplaçants : Guirado, Schuster, Thion, Bonnaire, Yachvili, Estebanez, Andreu.

16/11/2010

Mas titulaire contre l'Argentine

Pas de surprise. Nicolas Mas sera titulaire au poste de pilier droit samedi à Montpellier contre l'Argentine. Au sein d'une équipe plutôt classique, la surprise vient du poste d'arrière où le briviste Palisson sera titularisé. Conséquence : Jérôme Porical est sur le banc afin d'avoir un authentique spécialiste au poste d'arrière et Jérôme Schuster est 23e homme.

 

Le XV de départ : Palisson ; Huget, Rougerie, Jauzion, Andreu ; (o) Traille, (m) Parra ; Dusautoir (cap.), Chabal, Bonnaire ; Pierre, Nallet ; Mas, Servat, Domingo.

Remplaçants : Guirado, Thion, Harinordoquy, Yachvili, Estebanez, Porical, Ducalcon.

23e homme: Schuster

13/11/2010

France-Fidji : les Catalans sérieux

Quatre joueurs de l'USAP avaient troqué le soleil de la Catalogne contre le froid, la pluie et le vent du stade de la Beaujoire, à Nantes. Dans ces conditions difficiles, le XV de France expérimental dans lequel ils évoluaient n'a pas franchement soulevé l'enthousiasme. L'équipe de Marc Lièvremont a inauguré juste sérieusement cette tournée automnale (34-12) et il faudra faire beaucoup mieux samedi à Montpellier contre l'Argentin et dans deux semaines à Paris contre les Australiens.

Jérôme Porical, sobre dans son jeu défensif et très incisif dans chacune de ses interventions offensives, a marqué des points. Elu talent d'or (les supporters de l'USAP savent se mobiliser) il a bénéficié de la fluidité de ses prises d'initiatives dans la ligne.

David Marty a profité de l'occasion pour inscrire son onzième essai en bleu (rien que ça) probablement le plus cocasse. A la réception d'une tentative de pénalité ratée par Yachvili mais bien suivie par Arias, il aplatit devant des défenseurs fidjiens passablement rêveurs, notamment sa vieille connaissance Nalaga.

Jérôme Schuster s'est montré efficace en mêlée dans un secteur qui n'a jamais été le point fort des Fidjiens. Il s'est montré actif dans le jeu et en tout cas pas complexé du tout. Les Français ont même inscrit un essai de pénalité.

Son compère de la première ligne, Guilhem Guirado a participé de la domination de la tête de mêlée française, se montrant précis dans ses lancers. Il a été remplacé à la 55e par Noirot.

27/10/2010

Cinq Catalans avec les bleus

Jérôme Schuster rejoint son cousin Nicolas Mas en bleu pour la Tournée de novembre où la France affrontera les Fidji, l'Argentine et l'Australie. Sans aller jusqu'à l'omniprésence de la famille Dourthe dans les années 90 (outre Richard, le fils de Claude, le XV de France comptait également Olivier Magne et Raphaël Ibanez, mariés aux soeurs de Richard) c'est donc une belle histoire de famille qui se raconte en bleu pour la première ligne de l'USAP. C'est aussi une belle reconnaîssance de la politique de formation du club catalan et de la façon très progressive avec laquelle Schuster (25 ans, 1,81 m, 117 kg) a été testé dans le grand bain.

Guilhem Guirado a également été retenu profitant en partie de la citation disciplinaire de Szarewski, ce qui fait que le XV de France peut potentiellement aligner une première 100 % catalane.

Outre Schuster et Mas, Marc Lièvremont a décidé de faire appel à David Marty, qui a toujours répondu présent en bleu. En revanche, Maxime Mermoz attendra. Trahi par un mal mystérieux à l'épaule -qui l'a privé des quatre derniers matches avec l'USAP-, il est également devancé dans la liste par Damien Traille alors que Bastaraud n'a pas été retenu.

Enfin, Jérôme Porical se voit offrir une nouvelle chance. C'est totalement normal compte tenu de son début de saison et parce que ses débuts sous le maillot tricolore, en juin dernier pour un test catastrophe à Buenos-Aires, étaient les pires que l'on puisse imaginer.

Avants (17) : Domingo (Clermont), Servat (Toulouse), Szarzewski (Stade Français), Guirado (USAP), Schuster (USAP), Mas (USAP), Ducalcon (Castres), Nallet (Racing-Métro 92), Pierre (Clermont), Papé (Stade Français), Millo-Chluski (Toulouse), Dusautoir (Toulouse, cap.), Harinordoquy (Biarritz), Bonnaire (Clermont), Ouedraogo (Montpellier), Chabal (Racing-Métro), Lapandry (Clermont).

Arrières (14) : Parra (Clermont), Yachvili (Biarritz), Trinh-Duc (Montpellier), Traille (Biarritz), Estebanez (Brive), Jauzion (Toulouse), Marty (USAP), Rougerie (Clermont), Andreu (Castres), Huget (Bayonne), Arias (Stade Français), Médard (Toulouse), Palisson (Brive), Porical (USAP).

 

27/06/2010

Porical et le bateau ivre

Pas un cadeau la première sélection de Jérôme Porical. Embarqué dans le bateau ivre de Velez Sarsfield, le jeune arrière perpignanais a été englouti dans le naufrage collectif du XV de France, coulé à Buenos-Aires 41 à 17. Malgré un début de match marqué par une pénalité réussie, il s'est retrouvé le plus souvent livré à lui-même dans une arrière défense qui prenait l'eau.

Le bilan des joueurs catalans emmenés en tournée est donc plutôt terne à l'image de celui du XV de France. Seul Nicolas Mas s'en tire avec les honneur, démontrant toute sa solidité. Les autres devront espérer pouvoir se relancer en même temps qu'un XV de France, grand chelemard cet hiver et bien fatigué désormais.

22/06/2010

Porical et Mas chasseront le Puma, pas Mermoz et Marty

RUGBYU-FRA-ARG-FRIENDLY--20100619-002956-Photo-1.jpg

Logique. Marc Lièvremont a décidé d'écarter le duo Marty-Mermoz du XV de France qui affrontera les Pumas samedi soir à Buenos-Aires. En ces temps de déconfiture bleue, la décision de l'entraîneur français a le mérite de la clarté : les deux Perpignanais payent leur début de match raté contre les Springboks. Espérons simplement qu'ils auront une autre chance. Pas seulement parce qu'ils ont du talent mais surtout parce cela voudra dire qu'ils l'ont mérité.

Tout aussi logiquement, Marc Lièvremont a gardé sa confiance en Nicolas Mas et pris acte du bon match de semaine réussi par Jérôme Porical. Le jeune arrière usapiste s'était montré entreprenant sur ses relances et précieux par son jeu au pied long. Il honorera donc sa première sélection comme titulaire. Parra restera le buteur mais les coups de pied longue distance. A voir...

L'équipe : Porical ; Clerc, Mazars, Fritz, Malzieu ; (o) Trinh-Duc, (m) Parra ; Bonnaire, Picamoles, Dusautoir (cap) ; Nallet, Papé ; Mas, Szarzewski, Barcella.

Remplaçants :
Guirado, Poux, Pierre, Lamboley, Yachvili, Skrela, Rougerie.

19/06/2010

Porical : une bonne première mi-temps

Jérôme Porical faisait de drôles de débuts en bleu vendredi soir à Argentine. Un match qui ne comptait même pas comme une cap, face à une sélection d'Argentins de l'étranger réunie pour la première fois. Le tout sur un tout petit terrain sentant bon les matches du mercredi lors des épiques tournées d'antan.

L'arrière catalan a été à l'image de son équipe victorieuse 37-14 : intéressant en première période, plus anonyme en seconde. Il a inscrit un essai grâce à une très bonne course de soutien sur Mazars et s'est montré entreprenant sur les relances. Son jeu au pied long a également été précieux. Il n'a su éviter, en revanche, l'essai d'Arramburu en bout de ligne en fin de première m-temps. L'intéressant, dans sa performance, a été une visible absence de complexe et la volonté de saisir sa chance à fond.

Plus expérimenté à ce niveau, Guilhem Guirado a fait un match solide face à une opposition rugueuse au coeur du combat.

12/06/2010

Mal de Cap

Difficile, très difficile, l'expédition du XV de France en Afrique du Sud. Les Springboks ont pris une grosse revanche après le test-match perdu en novembre dernier à Toulouse en l'emportant 42 à 17.

Très attendu au centre de la ligne de trois-quarts du XV de France, le duo Marty-Mermoz, flamboyant pendant la première partie de la saison, n'a pas su prendre sa chance. Pire, les deux joueurs sont largement impliqués dans l'entame de match totalement ratée du XV de France.

David Marty a d'abord perdu un peu bêtement le ballon sur la première attaque française, exposant son équipe à un contre fulgurant, sanctionné par un essai de Spies profitant d'une accélération d'Habana. Le second essai springboks, six minutes plus tard, impliquait quant à lui Maxime Mermoz, le petit ailier Aplon rebondissant sur le centre catalan avant de reprendre son slalom pour marquer.

La suite du match allait être difficile pour les deux joueurs, notamment Marty, remplacé par Andreu à l'heure de jeu, Rougerie passant au centre. Mermoz a réussi quelques beaux gestes isolés sans pour autant sortir d'un certain anonymat. Les deux tests contre l'Argentine, qui seront tout sauf faciles, permettront peut-être aux deux joueurs de retrouver leurs bonnes sensations de cet hiver.



11/06/2010

P'ty Mar ouvre et les autres au centre

pierre.JPG


David Marty est-il un extraterrestre ? Ben non. Contrairement à ce que pourrait laisser croire cette photo insolite d'Harry Jordan, il n'a rien à voir avec ET.

Ce vendredi 11 juin, le "p'ty mar", club de plage de David Marty ouvre ses portes. L'année dernière, c'est là qu'avait échoué le bouclier en provenance de Paris. Echoué et même coulé à ce que l'on croit savoir, la "bout de bois", transformé en surf, ayant été fêté comme il se méritait.

Cette année, ni le planxot, devenu Bouclier arverne, ni le propriétaire des lieux, titulaire avec le XV de France, ne seront là. David Marty est au Cap, en compagnie de Maxime Mermoz, où il se prépare à affronter le duo Fourrie-Olivier.

Cela faisait longtemps que l'on attendait de voir le duo créateur de l'USAP à l'oeuvre dans un grand format international. Même si le duo a joué la dernière demi-heure contre ces mêmes Springboks à l'automne, le vrai test est pour maintenant. Face à la probable meilleure équipe du monde, ils seront servis, tout comme l'autre paire usapiste, Mas et Guirado.

Ce sont d'ailleurs eux qui, en première ligne, vont supporter la violence de l'assaut. Humiliés à Toulouse, les Sud-Africains seront revanchards. A côté, l'Uruguay et le Mondial de foot, c'est le club Med'.