08/02/2010

Tournoi et Usapistes

Deux Catalans ont participé au premier match du tournoi des VI nations du centenaire. Nicolas Mas a joué un peu plus d'une mi-temps alors que David Marty a participé à la fin du match en remplacement de Mathieu Bastareaud, auteur des deux essais de la partie.

Nicolas Mas a accompli avec efficacité son boulot de pilier droit. Comme presque toujours face à l'Ecosse, c'est devant , notamment en mêlée, que les Français ont mis au supplice le pack écossais, traditionnellement beaucoup trop léger. Du bon travail, en grande partie anonyme pendant que Domingo, côté gauche, se révélait et confirmait que la France, décidément, se débrouille toujours pour sortir de grands piliers.

David Marty est forcément resté dans l'ombre de Bastareaud. Très attendu pour son retour en bleu après les bleus d'Auckland, Mathieu Bastareaud a forcément marqué les esprits en inscrivant les deux essais français. Marty joue au même poste que lui, deuxième centre, comme le confirme le remplacement opéré par Marc Lièvremont. Grosse concurrence en vue donc pour Marty. Mais ça n'a jamais été facile pour le Catalan en équipe de France et il est toujours là, avec la confiance de son entraîneur.

Maxime Mermoz profitera-t-il du Tournoi ? Difficile de ne pas penser qu'un duo Mermoz-Bastareaud, très complémentaire sur le papier, intéresse l'encadrement du XV de France. Le centre catalan, actuellement blessé, peut-il revenir avant la fin de la compétition ? Lui l'espère mais le calendrier très serré risque de l'en empêcher. Son retour en championnat pourrait intervenir le 20 février contre Montauban. La France se déplace au Pays de Galles le vendredi suivant (le 26). C'est court.

 

20/01/2010

Tournoi : du grand classique - Tchalé-Watchou n'est pas sélectionnable

JLB-USAP-BRIVE-8.jpg

Le Tournoi des VI Nation est une institution vénérable qu'il convient certainement de ne pas brusquer. Marc Lièvremont, en tout cas, a décidé de remettre à plus tard d'éventuelles nouveautés rappelant Bastaraud, Elissalde ou  Rougerie pour renforcer son équipe.

Côté Perpignanais, le classicisme est donc aussi de mise. Nicolas Mas est bien évidemment convoqué tout comme David Marty auquel Marc Lièvremont fait confiance. Maxime Mermoz, blessé, devra d'abord rejouer en club alors que Jérôme Porical n'a pas été convoqué.

Robbins Tchalé-Watchou, en effet, n'est pas sélectionnable. Les archives du Board sont implaccables et indiquent que le deuxème ligne camerounais a joué un match qualificatif pour la Coupe du monde 2007 face au Sénégal. Du coup, il ne peut porter le maillot de l'équipe de France.

Une éventuelle sélection en bleu dépendra pour Porical des premiers résultats dans le Tournoi -si tout va bien, la porte se fermera certainement assez vite- puis, surtout, de la fin de saison de l'USAP puisque le jeune arrière dispose d'un profil intéressant pour une tournée.

Clémence pour Schuster. Convoqué par la commission de discipline de l'ERC pour un coup de tête sur un joueur du Munster, Jérôme Schuster s'en tire avec deux semaines de suspension et autant de matches : les réceptions de Trévise en Coupe d'Europe et de Bourgoin en championnat. Cela aurait pu être pire.