26/03/2011

Par ici la bonne affaire


Résumé du match LA ROCHELLE USAP - Mars2011 

Cinquième victoire consécutive, le point de bonus défensif,  une large victoire 34 à 16 et un retour au moins symbolique (en attendant le résultat de Montpellier demain) dans les places qualificatives... C'est vraiment une très bonne affaire que vient de réussir Perpignan sur le terrain de La Rochelle. La possibilité de se qualifier devient vraiment palpable après cette rencontre où les Catalans ont inscrit cinq essais. Avec 58 points, ils reviennent à la hauteur de Clermont.

Quatre en première mi-temps  : deux de Rudi Coetzee (4e et 20e), un de Candelon (19e) et Guirado (35e). Un en deuxième période : Planté (65e).

 Mais surtout, l'USAP...

- a mené larement à la mi-temps et n'a pas perdu son rugby ni lasser l'adversaire revenir au score comme à Agen ou Biarritz. Plus que le 29-9 de a première période, c'est le 5-7 de la deuxième qu'il faut retenir.

 - avait assuré le bonus offensif dès la 20e minute et a réussi à le conserver jusqu'au coup de sifflet final. C'est le second bonus défensif de la saison.

 

22/01/2011

Vers un festival offensif

 

usap-italie.jpg

Le match aller avait été un festival offensif. 77 points marqués et une victoire 43 à 34 des Gallois de Llanelli sur l'USAP, qui avait manqué de peu le bonus... défensif. Un comble dans un tel match.

 

Les Catalans avaient en tout cas marqué plus d'essais que leurs adversaires. Ils en avaient inscrits cinq (Grandclaude, Candelo, Planté, Tonita, Chouly) contre quatre (Priestland deux fois, King et Stephen Jones) pour les Scarlets.

Dimanche à Aimé-Giral (à 14 heures) Llanelli restera fidèle à son style de jeu hyper-offensif et l'USAP devra gagner en marquant quatre essais pour arracher sa qualification en quarts de finale. Les coéquipiers de Nicolas Mas (61e match de Coupe d'Europe) sont les meilleurs marqueurs de la compétition cette saison : ils ont déjà scoré à 18 reprises.

Mais attention : Llanelli est une excellente équipe et c'est le jeu au pied de Stephen Jones qui avait fait plier les Catalans au match aller. Bref, si l'on résume la situation, il sera peut-être plus difficile de gagner (les Catalans mènent 3 victoires à 2 sur les Gallois)  que d'inscrire quatre essais. En tout cas, il va y avoir un grand spectacle à Aimé-Giral. Et comme la motivation et le suspense sont à eur maximum, on peut poser la question : et si USAP-Llanelli était le match de l'année ?