14/02/2010

La mêlée, la mêlée et la mêlée...

photo_1266085461993-1-1.jpg

"Dans le commerce, on dit que l'important c'est 1. L'emplacement, 2. L'emplacement et 3. L'emplacement. En rugby, c'est 1. La mêlée, 2. La mêlée, 3. La mêlée". Bernard Laporte, auteur de cette sentence, a toujours eu le sens du commerce, de la formule et un goût immodéré pour la mêlée.

Après deux matches du XV de France dans le Tournoi 2010, l'équipe de Marc Lièvremont, beaucoup plus retenu dans son discours, montre qu'il n'est pas moins conscient de ces priorités.

Sa mêlée est très solide et, comme par hasard, la troisième ligne (fantastique Harinordoquy) et la charnière (Parra et Trinh-Duc) brillent.

Clé de voute de la structure, le pilier droit Nicolas Mas confirme à l'Indépendant les bonnes sensations du cinq de devant tricolore. En toute logique, il devrait disputer un troisième match consécutif au Pays-de-Galles. David Marty, qui a joué les utilités à l'aile, devrait également figurer dans un groupe où s'affirme le duo Jauzion -Bastareaud.

Le groupe vainqueur contre l'Irlande a été intégralement reconduit contre le Pays-de-Galles. Nicolas Mas et David Marty ne joueront donc pas le match Montauban-USAP de ce week-end.