07/11/2010

Un journal néo-zélandais annonce le départ de Carter pour la France

Desperate New-Zealand... Selon le très sérieux New Zeland Herald, la fédération néo-zélandaise a perdu l'espoir de conserver Dan Carter après la Coupe du Monde de rugby de 2011 en Nouvelle-Zélande.

Le journal précise que le numéro 10 des All-Blacks a prévenu lui-même qu'il partait en France après la compétition, sans préciser le club. Mais selon les informations de notre confrère, la somme pour laquelle Carter signerait dans l'hexagone serait astronomique reprenant l'information délivrée par Mourad Boudjellal, le président de Toulon, selon laquelle le "deal" se situerait autour de 1,2 million d'euros par saison.

Trois clubs français seraient susceptibles d'accueillir Carter : Toulon, donc, le Racing, évidemment compte tenu de ses ressources financières, et bien sûr l'USAP. Le club catalan tient la corde dans le coeur du joueur, ça on le savait. Restaient deux obstacles : la volonté de la fédération de le conserver -celui-ci est semble-t-il levé face à la détermination du joueur- et la question financière.

L'USAP a-t-elle réellement mis sur la table cet argent ? Si c'est le cas, Carter pourrait bien revenir à Aimé-Giral.

23/09/2010

Carter et l'amour

Les jeux de l'amour et du hasard sont quelquefois cruels. Si l'on en croit la jolie expression de Renaud Bourrel, notre confrère de "l'Equipe", Dan Carter ne viendra pas à l'USAP et son intermède catalan de la saison 2008-2009 restera comme une "amourette de vacances". Lui songe depuis à d'autres conquêtes, laissant un pays catalan seul et énamouré, incapable d'oublier la folle aventure et les doux instants de l'année 2009.

Les cruelles réalités de la vie (1,2 million d'euros par saison) sont telles qu'il semble bien difficile de retrouver la fraîcheur des premiers instants. Paul Goze, s'il a le prénom du héros romantique et tragique du Paul de Virginie, n'en a pas vraiment le style. Pourtant, le club espère encore reprendre son aventure avec l'ouvreur néo-zélandais.

C'est que, quand le coeur parle, la raison s'égare. Mourad Boudjellal, dont les avances ont déjà été rejetées une fois par le beau Dan, est à l'origine de la rumeur selon laquelle entre Perpignan et Carter, tout était fini. "C'est pas pour toi", semble-t-il dire à l'USAP. Ah, l'amour...

A part ça, à Bayonne, Manny Edmonds ne sera pas du déplacement et Bosch jouera en numéro 10. Quant au Gallois James Hook, il est toujours sur les tablettes de l'USAP