05/06/2010

Au Cap des bonnes espérances

Cape Town 3.jpg


Quel meilleur endroit que le Cap de Bonne Espérance pour conclure la saison de l'USAP ? Après le décevant épilogue de la finale, cinq joueurs perpignanais construiront un nouvel espoir en affrontant les Springboks dans une semaine à Cap Town. Réunis depuis le 2 juin à Marcoussy, les cinq catalans retenus (Mas, Guirado, Mermoz, Marty et Porical) vont se frotter ensemble à la volonté de revanche des Springboks, sécoués en novembre dernier à Toulouse.

Ils sont moins nombreux que les Clermontois (Domingo, Pierre, Bonnaire, Parra, Malzieu et Rougerie) mais probablement moins usés compte tenu de la formidable fête qui a suivi la conquête du Brennus ramené place de Jaude.

La saison dernière, Nicolas Mas, Maxime Mermoz et Guilhem Guirado étaient parti en Nouvelle-Zélande directement après la finale, sans passer par la case Perpignan et le club de plage de David Marty.

Pour ces cinq joueurs, se frotter au très haut niveau après la déception du Stade de France n'est pas une mauvaise chose. Jérôme Porical, par exemple, aura peut-être l'occasion de se rebondir en se coltinant un challenge tout neuf et largement mérité au vu de sa saison.

Et puis, les sélectionnés du XV de France vont vivre une expérience plutôt insolite. La veille du test qu'ils joueront au Cap, ils assisteront, dans la même ville mais pas dans le même stade, à la rencontre France-Uruguay de football. L'organisation d'un événement sportif de la taille de ce test France-Afrique du Sud a d'ailleurs requis un accord exceptionnel de la Fifa. Deux matches de suite, ce ne sera pas de trop pour faire briller le bleu.