22/01/2011

Une victoire sans bonus assure la qualification

Après les matches de samedi, la situation s'éclaire pour l'USAP. Une victoire avec bonus (5 points) permettrait aux Catalans de terminer en tête de leur poule. Ils pourraient jouer leur quart de finale à domicile compte tenu du grand nombre d'essais qu'ils ont marqué.

Cependant, une victoire à 4 points, sans bonus, serait également synonyme de qualification puisque Castres, Clermont, le Munster et les Wasps sont de plus mauvais seconds que les Perpignanais. Cette foi, l'USAP jouerait à l'extérieur. Dan un cas comme dans l'autre son adversaire sera probablement Biarritz.

Vers un festival offensif

 

usap-italie.jpg

Le match aller avait été un festival offensif. 77 points marqués et une victoire 43 à 34 des Gallois de Llanelli sur l'USAP, qui avait manqué de peu le bonus... défensif. Un comble dans un tel match.

 

Les Catalans avaient en tout cas marqué plus d'essais que leurs adversaires. Ils en avaient inscrits cinq (Grandclaude, Candelo, Planté, Tonita, Chouly) contre quatre (Priestland deux fois, King et Stephen Jones) pour les Scarlets.

Dimanche à Aimé-Giral (à 14 heures) Llanelli restera fidèle à son style de jeu hyper-offensif et l'USAP devra gagner en marquant quatre essais pour arracher sa qualification en quarts de finale. Les coéquipiers de Nicolas Mas (61e match de Coupe d'Europe) sont les meilleurs marqueurs de la compétition cette saison : ils ont déjà scoré à 18 reprises.

Mais attention : Llanelli est une excellente équipe et c'est le jeu au pied de Stephen Jones qui avait fait plier les Catalans au match aller. Bref, si l'on résume la situation, il sera peut-être plus difficile de gagner (les Catalans mènent 3 victoires à 2 sur les Gallois)  que d'inscrire quatre essais. En tout cas, il va y avoir un grand spectacle à Aimé-Giral. Et comme la motivation et le suspense sont à eur maximum, on peut poser la question : et si USAP-Llanelli était le match de l'année ?

21/01/2011

Laharrague et Cazenave à la charnière contre Llanelli

Relever le défi du jeu pour gagner et inscrire quatre essais. Jacques Brunel a privilégié l'animation offensive en titularisant Florian Cazenave à la mêlée contre Llanelli dmanche. Fac à la très offensive équipe galloise, les Catalans devront s'imposer et marquer le bonus. Pour cela, il pourrons s'appuyer sur de sésuisantes lignes arrière et une troisième ligne où Tuilagi en passe muraille, Chouly pour la conquête en touche et Guiry comme relayeur aura un rôle important à jouer.

Côté gallois, Stephen Jones sera aux affaires et Lou Reed, en deuxième ligne, ne portera pas ses lunettes noires. Et là, il se produit sunday afternoon pas Sunday Morning.

La composition a été mise à jour après le forfait de David Mélé remplacé par Boulogne et Edmonds, Tonita sortant du groupe.David Mélé offrait l'avantage d'être polyvalent aux deux postes de la charnière.

USAP : 15. Jérôme Porical -  14. Farid Sid, 13. David Marty, 12. Maxime Mermoz, 11. Julien Candelon - 10. Nicolas Laharrague, 9. Florian Cazenave -  6. Damien Chouly, 8. Henry Tuilagi, 7. Bertrand Guiry - 5. Guillaume Vilaceca, 4. Olivier Olibeau - 3. Nicolas Mas, 2. Guilhem Guirado, 1. Perry Freshwater.
Remplaçants. 16. Marius Tincu, 17. Kisi Pulu, 18. Benoit Bourrust, 19. Robins Tchale Watchou, 20. Gerry Britz, 21. Kevin Boulogne, 22.Manny Edmonds 23. Joffrey Michel.

Llanelli : 15. Rhys Priestland - 14. Morgan Stoddart, 13. Gareth Maule, 12. Regan King, 11. Sean Lamont - 10. Stephen Jones, 9. Martin Roberts - 6. Rob McCusker, 8. David Lyons, 7. Josh Turnbull - 5. Vernon Cooper, 4. Lou Reed - 3. Rhys Thomas, 2. Matthew Rees (capt), 1. Iestyn Thomas.
Remplaçants. 16. Ken Owens, 17. Phil John, 18. Deacon Manu, 19. Jonny Fa'amatuainu, 20. Jon Edwards, 21. Tavis Knoyle, 22. Daniel Evans, 23. Scott Williams,

24/10/2010

La défense a perdu la parole

Vous en voulez des stats ?

L'USAP vient de prendre 11 essais en trois matches. Quatre à Llanelli, deux à Aimé-Giral contre Trévise et cinq au Stadium. Dans le même temps, les Catalans ont certes marqué 12 essais mais le bilan n'est pas bon question résultats : deux défaites, une victoires.

Autre chiffre : l'USAP a encaissé 19 essais lors des 10 ptrmières journées de championnat, ce qui confirme que le mal est profond.

Problème : les Catalans ont conscience de leurs manques mais ne trouvent pas de solutions. Manque d'organisation (le turn-over en numéro 10, poste déterminant pour la défense est un handicap), mauvaise adaptation aux nouvelles règles, absence d'agressivité, pas assez de repères tactiques, troisième ligne trop lourde à laquelle il manque un "plaqueur-gratteur"...

Autant de pistes à suivre pour permettre aux Perpignanais, au réel potentiel offensif, de rééquilibrer leur jeu.

15/10/2010

Edmonds-Mélé à la charnière contre Trévise

Manny Edmonds et David Mélé formeront la charnière de l'USAP dimanche après-midi contre les Italiens de Trévise, un club aux ambitions nouvelles depuis qu'il participe à la ligue... celte. L'ouvreur australien, longtemps attendu après avoir été joker puis blessé, a fait une rentrée intéressante la semaine dernière à Llanelli et on peut faire à peu près le même constat pour Mélé. De plus, Cazenave (touché à l'épaule) est préservé tout comme Mermoz pour la même raison.

Il sera intéressant de voir à l'oeuvre cette charnière pleine de personnalité et qui ne manquera certainement pas d'esprit d'initiative. d'autant que le reste de l'équipe est solide, du duo Marty-Hume au centre en passant par la deuxième ligne Tchale-Watchou-Vilaceca. Autre secteur à suivre, la première ligne Pulu-Tincu-Schuster, Marius Tincu étant lui-aussi titulaire pour la première fois.

 

L'USAP : Porical - Planté, Marty, Hume, Candelon - (o) Edmonds, (m) Mélé - Chouly, Tonita, Guiry - Tchale Watchou, Vilaceca - Pulu, Tincu, Schuster

Remplaçants : Guirado, Freshwater, Mas, Britz, Boulogne, Grandclaude, Michel, Vivalda

09/10/2010

L'USAP prend l'eau à Llanelli mais ramène un point de bonus

La défense de l'USAP a explosé sur le terrain de Scarlets du Pays-de-Galles, s'inclinant 43-34 terminant plus fort au nombre des essais (5 à 4). Chacune des deux équipes encaisse donc un point de bonus mais l'USAP a encore une fois mal débuté en Coupe d'Europe.

Menés 26 à 15 à la mi-temps, les Catalans ont d'abord signé une première mi-temps contradictoire sur le terrain des Scarlets de Llanelli. Auteur de deux essais dans les six premières minutes par Grandclaude et Candelon, les Perpignanais ont mené 12-6 mais sans jamais véritablement prendre le large, restant toujours sous la menace du pied de Stephen Jones.

Mais le carton jaune de Jérôme Porical à la 27e minute a fait basculé le match, l'arrière Priestland inscrivant deux essais. De retour de son purgatoire, Porical a alors marqué une pénalité qui permet à l'USAP de revenir à 11 points de leurs adversaires.

La deuxième période, hélàs, allait être bien pire. Deux essais inscrits coup sur coup par une équipe de Llanelli euphorique (King et Jones) enlevaient tout espoir de victoire à l'USAP menée d'un humiliant 40 à 15. L'essai de Planté à la 55e minute laissait espérer un essai de bonus. L'expulsion temporaire du pilier Fa'amatuainu devait les y aider. C'est ce qui se passait avec l'essai de Tonita qui permettait à l'USAP de repartir du Pays-de-Galles avec un point de bonus et un scoe moins lourd après un nouvel essai en fin de match de Chouly mais aussi un gros mal à la tête après cette défaite.

USAP-Llanelli : les équipes

101007IND101.jpg

USAP-Llanelli, c'est cet après-midi (16 h 30) au Stradey Park où jouent les Scarlets et à 21 heures sur Canal Plus sports. Voici donc la composition des équipes.

Llanelli : Priestland - Stoddart, Maule, King, S. Lamont - (o) S. Jones, (m) Roberts - Turnbull, Lyons, McCusker - Cooper, Reed - R. Thomas, Rees (cap), I. Thomas

Remplaçants : K. Owens, John, Manu, Fa'amatuainu, Edwards, Knoyle, Evans, Williams.

USAP : Porical - Planté, Marty, Grandclaude, Candelon - (o) Hume, (m) Cazenave - Britz, Chouly, Guiry - Tchale-Watchou, Vivalda - Mas (cap), Géli, Freshwater.

Remplaçants : Tincu, Schuster, Pulu, Vilacéca, Tonita, Mélé, Edmonds, Michel

Arbitre : M. Small (Angleterre)

07/10/2010

Edmonds à Llanelli comme en 2003

Souvenirs, souvenirs... En 2003, Manny Edmonds avait été le héros de la victoire de l'USAP à Llanelli en quart de finale de la Coupe d'Europe (26-19). L'ouvreur australien avait inscrit notamment deux drops à des moments totalement décisifs de la rencontre (61e et 75e) qui avaient fait basculer le match. Ce jour-là, il avait peut-être réussi son meilleur match sous le maillot catalan, avec celui contre Gloucester, à Perpignan, lors de la même campagne.

Cette fois, il ne sera que remplaçant, le poste d'ouvreur étant dévolu à Gavin Hume. N'empêche, il y a comme un clin d'oeil du destin à ce retour de l'Australien dans l'effectif usapiste sur le terrain d'un haut fait d'arme perpignanais.

Côté composition de l'équipe, Mermoz est toujours préservé mais Grandclaude fait son retour aux côtés de Marty. Les "tauliers", Mas, Porical, Candelon, Cazenave, Mas, Tchale-Watchou seront là.

 

23/12/2009

Le noël de l'ERC

judge_dread_comic_star2.jpg

Jérôme Schuster est convoqué par la commission de discipline de l'ERC (European rugby cup) le 13 janvier prochain. Voilà pour le cadeau de noël de l'ERC à l'USAP à l'occasion de la semaine de repos des Perpignanais. La bonne nouvelle est tombée mardi et la faute incriminée, hélàs, n'est guère contestable. Schuster s'est jeté sur le troisième ligne irlandais Denis Leamy en marge d'un regroupement et alors que le ballon était déjà loin.

Ce que lui repproche les juges irlandais : avoir donné un coup de tête à ce moment-là. Il risque de 4 à 12 semaine en fonction de la gravité retenue du geste. Le directeur de la commission de discipline sera l'Ecossais Lorne Crera. La saison dernière, la suspension sans preuve de Marius Tincu avait abouti à une dissociation des sanctions entre coupe d'Europe et championnat qui n'avait pas plu à l'ERC. D'un autre côté, le geste est bien là comme pas mal d'autres commis par les joueurs français en Coupe d'Europe. Tout ça commence à faire un peu couple infernal.

20/12/2009

Le Munster dit stop

L'aventure en Coupe d'Europe s'est probablement terminée à Aimé-Giral dimanche. Le Munster a remporté une impressionnante victoire bonifiée 37-14 face à des Catalans pour qui rien n'a fonctionné.

Ni le jeu au sol où les Irlandais ont réussi un festival de "turn-over" qui a coûté très cher aux Perpignanais. Ni dans le jeu à la main où Mermoz, Mélé ou encore Burger sur deux dernières passes n'ont pas réussi à concrétiser les occasions. Aucune des options de composition d'équipe, Burger à l'arrière, Mélé en numéro 9, Tincu et Schuster (récoltant un carton jaune) en première ligne, ne s'est avérée efficace.

A l'arrivée, l'USAP est apparue trop loin du compte à l'heure de rivaliser avec un grand d'Europe. Un objectif de la saison s'envole.