23/04/2010

Ma photo avec le bouclier

8326_1056430470147_1807436609_121831_4292149_s.jpgSamedi 23 avril, USAP-Albi est le dernier match où il sera encore possible de se faire photographier avec le Bouclier de Brennus. Si, par extraordinaire, vous n'avez pas encore votre photo avec le Bouclier, Albi est le saloon de la dernière chance. Après le match, Brennus fera encore une ou deux balades dans le département et repartira sur Paris avant les phases finales.

Ma photo avec le Bouclier.... Avec un titre comme celui-là, forcément, je suis obligé de publier la mienne, de photo du jour où j'ai croisé le "bout de bois". Moi, c'était par hasard, dans une soirée un peu chabada (et merci à Fred Venarrecchi pour la photo). Genre un vieux pote qu'on reconnaît dans la foule. Comme beaucoup, j'en ai carressé le bois, histoire de vérifier si y'avait des ondes.

On imagine des fantômes du passé, des effluves de troisième mi-temps, des bulles de champagne échappées du vestiaires, des levés de soleil sur les visages des fêtards à Paris au mois de juin, un pied de cochon mangé ...

On imagine aussi une interminable tournée des villages, des bars, des particuliers. Il se dit qu'un jeune marié l'a pris comme témoin, qu'une partie a sombré au large de Saint-Marie, qu'on y a servi du thé à la menthe sur le rond doré, reconverti en plateau. Combien de dizaine de milliers de personnes ont leur photo avec le Brennus ? Impossible à dire. Il est partout : dans le moindre commerce, plusieurs fois par jours dans l'Indépendant, au dessus des cheminées, sur les profils facebook.

Dernière chance pour ceux qui n'ont pas leur photo avec le Bouclier.