14/09/2010

Toujours autant de chance...

61325_423597559148_52697519148_4995204_4268143_n.jpg61325_423597564148_52697519148_4995205_7352893_n.jpg

Rimas Alvarez-Kairelis et Manny Edmonds ne seront pas là samedi pour le "choc" face au Stade Français. Le deuxième ligne argentin souffre d'une entorse du genou depuis le match contre Bourgoin, le numéro 10 australien n'est pas encore remis d'une déchirure musculaire (il pourrait faire sa rentrée contre Bayonne, son ancien club, le week-end suivant).

Bref, malgré les retours de Vivalda, Michel et Géli, les ennuis continuent pour l'USAP et ce n'est pas vraiment étonnant. Les ennuis d'effectif obligent les joueurs à puiser dans leurs réserves dès le début de saison. Le grand nombre d'internationaux a contraint à une préparation assez hétéroclite et, pour finir, les difficultés du numéro 10 et plus largement de la charnière, ont atteint la confiance collective. Une victoire demande donc plus d'efforts que nécessaire à l'image de la rencontre face à Bourgoin, difficile du début à la fin.

Tout va bien donc avant la venue d'une équipe parisienne qui tarde elle-aussi a trouver la bonne carburation.

Les deux photos d'Alvarez-Kairelis et Edmonds sont signées Jean-Luc Bobin et extraite d'un diaporama spécialement mis en ligne pour les "fans" facebook de lindependant.com. Pour s'inscirire, c'est ici.

 

 

 

 

28/08/2009

Alvarez-Kairelis, gentleman-guerrier

Super photo et super article dans l'Indépendant sur Rimas Alvarez-Kairelis, gentleman-guerrier venu d'Argentine, parfaite illustration de la célèbre citation : "L'homme de la pampa, parfois rude, reste toujours correct". Il est fidèle au club depuis 8 ans après être arrivé un peu par hasard. Il avait été recruté dans l'urgence après un accident cardiaque dont avait été victime l'un des ses compatriotes, Alejandro Allub et qui avait contraint ce dernier à arrêter sa carrière. On vous donne le lien mais on vous conseille de déguster l'article sur papier.