04/11/2009

Hit The Road Henjak

Il y a eu Mick Taylor en concert au Médiator, il n'y aura pas Jonny Wilkinson sur la pelouse d'Aimé-Giral. Deux légendes anglaises en quelques semaines, cela aurait  peut-être fait beaucoup. Dommage. Et si l'ouvreur anglais aurait pu jouer le rôle du "Bon" dans un film de Sergio Leone, les supporters Catalans pourront se consoler en assistant au dernier match, sous le maillot toulonnais, de celui qui aurait pu être la "Brute", le demi-de-mêlée australien Matt Henjak.

Ce joueur est une sorte d'anti-Wilkinson. Il est aussi brun et dégarni que Jonny est blond est bouclé, aussi bagarreur et sanguin que l'autre est bien élevé, aussi instable que le champion du monde 2003 est le boss ! Premier wallabies à être expulsé d'une tournée en 2005 après une altercation en Afrique du Sud, il est expulsé de la Province de la Western Force après avoir cassé la machoire d'un coéquipier en  2008. Relancé par Toulon, il récolte en Top 14 quelques cartons jaunes.

0,,5885930,00.jpg

S'il joue son dernier match à Perpignan, c'est tout simplement parce qu'il est licencié par son club. La raison ? Il faut faire une place d'extra-communautaire à Felipe Contepomi dans l'effectif. Comme un vrai dur, il a pris son chèque sans rien dire et fera le boulot jeudi soir à Aimé-Giral. Il y a comme ça des gars qui ont le destin tortueux. Ils suivent une route bien à eux et ne reviennent jamais. Comme dans la chanson....