10/09/2010

Tchougong à Perpignan

HJ100828USAPMONTPELLIER802.JPG

Après avoir failli venir à Perpignan -il avait dit oui et finalement non pour des questions médicales- Arnauld Tchougong sera samedi à Aimé-Giral mais avec le maillot de Bourgoin cette fois. Une équipe de Bourgoin qui connait un début de championnat difficile et dont les difficultés ne devraient pas s'arrêter là. A noter que leur arrière, Tian, n'a rien à voir avec le célèbre posteur fou de faits-divers du site le lepost.fr.

Côté USAP, Bosch sera confirmé en 10 aux côtés de Boulogne mais le reste de l'équipe commence à avoir de la gueule. Du triangle Porical-Sid-Planté derrière, au duo Hume-Mermoz au centre en passant par la première ligne Mas-Guirado-Schuster, la formation apparaît solide sur le papier, d'autant que Chouly fait sa rentrée en troisième ligne aux côté de Guiry (photo Harry Jordan) et de Britz. La deuxième ligne Tchale-Watchou-Alvarez-Kairelis ne compte que deux joueurs contrairement aux apparences.

Match samedi 14 h 30 à Aimé-Giral, avec M. Minery au sifflet.

09/09/2010

Edmonds en prend pour 15 jours de plus

Manny Edmonds ne fera pas son retour contre le Stade Français et encore moins contre Bourgoin. Nouvel épisode du dramatique feuilleton de la "malédiction du numéro 10", l'ouvreur australien a rechuté en s'entraînant. Sa déchirure musculaire s'est ouverte à nouveau et il devra attendre deux semaines de plus avant de reprendre l'entraînement.

Geoffrey Michel (touché à l'épauleà Agen) a dû déclarer également déclarer forfaitce qui a entraîné le rappel de Julien Fritz au sein d'un groupe .

Les 23 contre Bourgoin : Mas, Pulu, Freshwater, Schuster, Guirado, Delonca, Tchale-Watchou, Alvarez-Kairèlis, Vilaceca, Guiry, Chouly, Britz, Tonita, Boulogne, Cazenave, Bosch, Hume, Mermoz, Fritz, Candelon, Sid, Planté, Porical

Quelques retours, de nouveaux départs

L'effectif de l'USAP commence petit à petit à se reconstituer. Gavin Hume, Adrien Planté et David Chouly feront leur retour dans le groupe à l'occasion de la venue de Bourgoin (samedi, 14h30 à Aimé-Giral) alors que l'indisponibilité de Jean-Pierre Pérez, touché au genou à Agen, devrait atteindre un mois.

La question du numéro 10 reste cependant toujours aussi epineuse. Hume peut jouer à ce poste mais le trois-quarts centre sud-africain restera cerainement à son poste d'origine compte tenu des absences de Marty, Grandclaude et, peut-être, Michel, préservé après avoir été touché à l'épaule.

Manny Edmonds a repris l'entraînement mais il n'est pas encore question de lui faire prendre en risque. Bref, Bosch e tpeut-être Boulogne tiennent la corde pour jouer à l'ouverture.

05/09/2010

Vraiment deux points de perdus

tiausap3.jpg

Le match nul de l'USAP à Agen n'est qu'un timide rétablissement pour l'équipe catalane. Menant 20-0 à la mi-temps, elle s'est totalement désagrégé pendant les 20 premières minutes de la deuxième mi-temps avant de finalement trouver les ressources pour arracher le match nul, parvenant même à égaliser en infériorité numérique après le carton jaune sévère donné à  Tonita sous la grosse pression conjuguée du banc de touche et du public d'Armandie.

N'empêche. Le réalisme dans les tirs au but de Porical (15 points) et la forme retrouvée de Maxime Mermoz offrant le premier essai à Michel et cassant la défense agenaise à plusieurs reprises, ne cachent pas l'impression de fragilité donnée par les Catalans en deuxième période. Pourtant solides pendant les 40 premières minutes, ils ont encaissé trois essais coup sur coup, rendant Agen euphorique par un manque de présence sous les chandelles et au ras des regroupements.

Qu'un simple changement de tactique des Agenais perturbe à ce point l'USAP montre que le redressement de cette semaine (6 points en deux matches) est encore bien fragile.

Prochains rendez-vous : USAP-Bourgoin samedi 11 septembre et USAP-Stade Français le week-end suivant.

La photo de Farid Sid est signée Harry Jordan

La compo des équipes et quelques liens

A 15 heures dimanche 5 septembre au stade Armandie et sur Canal+ Sport

 

AGEN : Dulin - Swiryn, Ahotaeiloa, Pelesasa, Edmond-Samuel - (o) Courrent, (m) Dupuy - Badenhorst (cap.), Fono, Monribot - Springgay, Fa'Aoso - Muller, Narjissi, Nnomo.

Remplaçants : Mach, Telefoni, Moala, Campos, Machenaud, Barnard, Robinson, Kouider.

USAP : Porical - Sid, Michel, Mermoz, Candelon - (o) Bosch, (m) Cazenave - Pérez (cap), Tuilagi, guiry - Vilacéca, Alvarez-Kairelis - Pulu, Guirado, Schuster.

Remplaçants : Delonca, Mas, Tchale-Watchou, Britz, Tonita, Boulogne, Fritz, Freshwater.

 

- sinon, sur le site de Sud-Ouest, une intéressante interview de Paul Goze : "Il faut qu'on se bouge", y affirme le président de l'USAP.

- Rugbyrama, lui, pose la question qui fâche : "Est-il possible que l'USAP soit relégable ?"

- last but not least, l'Indépendant résume tout le problème : "Des points et puis c'est tout !"

04/09/2010

Agen-USAP : une affaire de fraîcheur

Caznave.JPG

Guilhem Guirado, qui avait tant manquer contre Montpellier, se titulaire à Agen après 80 minutes usantes nerveusement et physiquement contre Biarritz. Nicolas Mas, Perry Freshwater et Robbins Tchale-Watchou, qui pompent dans les réserves depuis le début de la saison, seront en revanche remplaçants.

La rentrée de Vilacéca tombe à pic, Alvarez-Kairelis sera une nouvelle fois sollicité et Julien Candelon avoue avec humour dans l'Indépendant ("à l'entraînement, on est six derrière, un de trop pour le tarot") combien les difficultés de l'effectif finissent par atteindre la fraîcheur du mental.

Le déplacement à Agen, qui pourrait se conclure par un classement à une place de relégable, est donc essentiellement une question de fraîcheur. La rentrée de Porical, l'enthousiasme de Cazenave (photo Harry Jordan)  auteur d'une bonne rentrée contre Biarritz, pourront-ils assurer à l'USAP ce mélange de confiance, d'ambition et de volonté d'en découdre qui font les performances à l'extérieur ? Question de fraîcheur.

03/09/2010

Avant Agen-USAP, le point sur les allers-retour

 

En plus des images saisissantes et exclusives de l'infirmerie de l'USAP (voir la vidéo ci-dessus), nous pouvons faire un point sur l'intense trafic qui affecte le groupe catalan.

 

Il y a ceux qui reviennent. Porical, Britz de retour de blessures et Vilacéca, suspension purgée.

Il y a ceux qui repartent, blessés. (Plus nombreux évidemment) Marty (claquage, trois semaines d'arrêt), Vivalda (épaule), Grandclaude (genou) et Burger (mollet).

Il y a ceux qui sont toujours indisponibles. Tincu, Géli, Olibeau, Planté, Le Corvec, Hume, Laharrague, Edmonds.

Il y a celui qui sera de retour à Agen sans vraiment l'être. Rupeni Cacaunibuca est annoncé dans les tribunes d'Armandie pour la rencontre face à l'USAP. Ayant prolongé, comme chaque année, son séjour dans les îles Fidji, il a été suspendu à titre conservatoire par son club.

 

 

02/09/2010

Pitié pour la pelouse du Camp Nou


On voit d'ici le tableau. En ce 1er avril très pluvieux, comme souvent le printemps à Barcelone, l'USAP a décidé de provoquer l'épreuve de force contre le Stade Toulousain au pied des poteaux de son adversaire. Avec leur rage habituelle, les coéquipiers de Nicolas Mas viennent d'enchaîner leur huitième mêlée, dans ce secteur de jeu où  les Catalans ont décidé de faire basculer un match indécis en raison d'un ballon trop glissant.

Le combat est homérique et la dernière tentative de départ de Tuilagi derrière ses avants a fait rugir le Camp Nou soulevant d'impressionnante mottes de terre derrière chacun de ses pas.

A cet instant précis, une silhouette étonnament fluette dans son costume bien coupé bondit au milieu des monstres aux maillots boueux. Pep Guardiola vient de craquer. Tel Jimmy Jump, le célèbre streaker catalan, son intrusion interrompt la partie. Là, pourtant, aucun des steawards du Barça n'ose arrêter l'entraîneur de l'équipe au jeu le plus léché de l'histoire du football et qui ne supporte plus de voir sa belle pelouse, où le moindre tacle provoque habituellement l'intervention d'une armée de jardinier maniaques, être labourée à l'occasion d'un spectacle sauvage et incompréhensible.

Bon, j'arrête la fiction. N'empêche, la question de la pelouse semble être aujourd'hui le principal obstacle à l'organisation d'un match de l'USAP au Camp Nou. A Aimé-Giral, Sandro Rossel, le président du Barça a avoué en aparté qu'il s'agissait de sa grande inquiétude. Le Barça est d'accord sur le principe, aucun détail ne semble insurmontable (autorisation des fédérations, location du stade, événement à créer, remplir les tribunes) à art la question très délicate de la pelouse.

En liga, le Barça doit jouer le 10 avril contre Almeria. Mais le 5 avril, il y a un quart de finale aller de la Ligue des Champions (retour le 15). Le 16 avril, l'USAP reçoit le Racing CF de Chabal, ce qui ferait de ce match le candidat numéro 1 pour la rencontre du Camp nou. Il y aurait 8 jours de délais avant la rencontre Barcelone-Osasuna le 24 avril. Sans compter qu'une opposition entre des Catalans et la capitale serait un enjeu immédiatement compréhensible pour le public catalan.

01/09/2010

Quitte pour une belle peur

IMG_0176.jpg

A l'issue d'un match où la surenchère d'engagement des deux équipes tentait de masquer, sans y parvenir, leur grande fébriité, l'USAP s'est imposée 17 à 12 face à Biarritz. L'essentiel est fait et pourra être éventuellement bonifié dimanche à l'occasion d'un déplacement à Agen.

En attendant, ce match décousu et hardent a confirmé la petite forme de l'USAP et la fragilité de son effectif. Mas, Guirado et Tchale-Watchou ont offert leurs corps à la mitraille pendant la totalité des 80 minutes. Les fautes de mains ont été nombreuses et même catastrophiques en début de match, Marty est sorti sur blessure (on craint une déchirure) et la charnière Boulogne-Bosch n'a pas connu que des bons moments.

Elle a eu aussi ses bonnes inspirations : le drop de Bosch en fin de match et surtout l'essai de Kevin Boulogne en première mi-temps lorsqu'il jouait pour lui-même une pénalité alors que les Biarrots attendaient le coup de pied en regardant un joueur catalan se faire soigner.

Le match a ensuite basculé en deuxième mi-temps en dix minutes. Un carton jaune à un Jérôme Thion pas bien dans ses baskets, un essai accordé au vidéoarbitrage à Guilhem Guirado et une tentative de Yachvili trouvant le poteau ont fait basculer la rencontre.

La photo (très mauvaise) montre les entraîneurs catalans regardant le vidéo arbitrage sur l'essai de Guirado. Légende indispensable.

Contre Biarritz avec Mas, Guirado, Mermoz, Sid et Tuilagi

Quatre rentrées de poids. L'USAP affrontera Biarritz mercredi soir (19 h) en ouvant compter sur les renforts de Mas et Guirado en première ligne, Tuilagi en troisième ligne et Mermoz au centre où il retrouvera son compère de l'équipe de France David Marty. La rentrée de Sid (Battle est forfait) permet de construire une ligne de trois-quarts quasi complète même si Porical ne reprendra pas, Michel occupant le poste d'arrière.

Le jeune Bosch occupera le poste d'ouvreur, Boulogne sera à la mêlée derrière un pack qui prendra incontestablement du poids avec les retours de Mas et Guirado en première ligne, de Tuilagi en numéro 8.

L'USAP contre Biarritz : Michel - Sid, Marty, Mermoz, Candelon - (o) Bosch, (m) Boulogne - Pérez, Tuilagi, Tonita - Vivalda, Tchale-Watchou - Mas (cap), Guirado, Freshwater.

Remplaçants : Delonca, Schuster, Alvarez-Kairelis, Guiry, Chouly, Cazenave, Burguer, Pulu.

Arbitre : Christophe Berdos