19/02/2011

Quatre points, c'est toujours ça

Chaque match de l'USAP vaut désormais pour la course entamée à la poursuite de la sixième place. La victoire à Bourgoin (32-15) ne vaut que par rapport à cet objectif.

Premier constat : les Catalans n'ont pas obtenu le point de bonus -assez diminués, ils savaient l'objectif difficile- alors que Bayonne (à Clermont) que Biarritz (à Toulouse) en obtenaient un point de bonus que Castres battait Montpellier largement et que le Racing s'imposait à La Rochelle.

Mais la défaite de Toulon est la bonne nouvelle de cette journée. Perpignan n'est qu'à quatre oints de Bayonne (45 contre 49) pour l'instant premier européen et à six points de Castres. A l'exception de Toulouse, qui a su engranger pour l'hiver, tous les clubs vont désormais s'entre-déchirer. Et l'USAP aura sa carte à jouer.

Commentaires

Le Président Paul Goze et l'USAP ont-ils :Le C.. bordé de nouilles?Nous verrons dans quelques mois si la métaphore a fonctionné!

Écrit par : RogeR | 22/02/2011

C'est un cadeau pour la fête des mères, le cube orné de nouilles !
:-)

Écrit par : debié | 27/02/2011

et il reste -quand même- 7 matches à jouer... De quoi creuser des écarts...

Écrit par : Debié | 27/02/2011

Les commentaires sont fermés.