31/12/2010

La polémique de l'année

Entre l'ASM et l'USAP, rien ne va plus. Après la convocation de Jamie Cudmore devant la commission de discipline, Jean-Marc Lhermet, le manager de Clermont avait mis en cause Tuilagi (auquel il reprochait un rafut très appuyé sur Rougerie) et la protection qu'il portait sous le bandage recouvrant sont avant-bas, expliquant que des angles étaient saillants et affirmant qu'il pouvait s'agir d'un protège-tibia (lire ici).

La réponse de l'USAP est arrivée à double détente. Un communiqué du Paul Goze titré "les propos de Lhermet sont grotesques" posté sur le site internet du club et agrémenté de trois photographie de la protection incriminée. Puis une interview très dure sur le site rugbyrama.com.

Quelques morceaux choisis des deux interventions présidentielles ? Nous nous proposons donc de prêter quelques exemplaires de ces protections en mousse aux clermontois et à Jamie Cudmore pour amortir les conséquences de ces gestes intempestifs…. Je préfère en rire même si la position des dirigeants clermontois dans cette affaire est indigne de leur titre de champion de France et ne les grandit pas", dit il sur son site, ajoutant sur rugyrama : "Que les Clermontois arrêtent de jouer les pleureuses, les cris de pucelles effarouchées, ça suffit !"

Bref, c'est la polémique de la (fin) d'année alimentée à la fois par les stéréotypes (les gentils clermontois et les méchants catalans) et par une rivalité sans cesse croissante entre les deux clubs à mesure que les incidents s'enchaînent.

Les commentaires sont fermés.