06/12/2010

Une saison de perdue, un 10 de retrouvé

Rien n'y fait. Ni le discours du président, ni les paroles mobilisatrices des joueurs, ni les appels des entraîneurs. Battu à Castres (23-13), l'USAP n'arrive pas à confirmer ses deux dernières saisons. Premier puis deuxième club français en 2009 et 2010, Perpignan est embourbé à la dixième place du classement et grille ses jokers les uns après les autres. Au point que sa qualification pour l'Europe est désormais fortement incertaine.

Le groupe apparaît usé. Par les saisons précédentes, les blessures à répétition et en raison d'une charnière qui n'arrive pas à rassurer l'ensemble. Tout se passe comme si le club vivait une saison de transition passablement éprouvante.

Car, paradoxalement, l'USAP s'agite dans la coulisse. Le retour de Dan Carter est plus qu'une hypothèse, James Hook est annoncé depuis un petit bout de temps et des noms de "cracks" comme pilier anglais Andrew Sheridan ou le deuxième ligne gallois Jonathan Thomas circulent avec insistance. (Plus de détails ici)

Bref, tout se passe comme si le club avait depuis le départ décidé de viser l'objectif 2011, pensant traverser cette saison sans trop de dégâts. Mais le niveau du Top 14 s'est relevé, la cascade de blessures a pesé sur les épaules perpignanaises et la saison semble bien plus mal engagée que prévu. Alors une saison de perdue et un 10 de retrouvé ?

Commentaires

Depuis le départ de la nouvelle saison: le club ou plus précisément Paul Goze,a fait le pari de faire l'impasse sur 2010 pour viser l'objectif 2011. Comment un vieux briscard comme Paul Goze peut-il envisager la qualification en Top 14 et en H-CUP sans recrutement ,sans charnière et avec un entraîneur, qui a réussi a nous faire décrocher le Graal; mais qui aujourd'hui sait qu'il n'est plus en odeur de sainteté et qu'il ne lui reste plus qu'a boucler ses valises qui sont déjà prêtes????...Comment espère- t-on attirer des stars ou de très bons joueurs si on n'est pas dans les 6 premiers? Comment peut-on recruter si on laisse croire que le club n'a pas d'argent? On a l'impression, mais peut être cela n'est qu'une impression? qu'il n'y a plus de Patron sur le terrain, chez les entraîneurs et existe-t-il encore un Président????? ... Sans un électrochoc salvateur: attention à la chute libre!

Écrit par : roger ripoull | 06/12/2010

Les commentaires sont fermés.