28/10/2010

L'USAP au Racing : décisif ?

Décisif le déplacement de l'USAP à Colombes pour y affronter le Racing Metro ? Probablement... Battus la semaine dernière à Toulouse, les Catalans sont à l'extérieur de la zone des qualifiés pour la Coupe d'Europe et laissent trop de points en route pour ne pas s'inquiéter. Enfin, après le Racing vendredi soir, ils affrontent Toulon jeudi à Aimé-Giral pour poursuivre la série des "gros bras".

Si l'USAP avait ramené le poin de bonus qu'elle méritait de Toulouse, la pression serait certainement moindre. Mais les Catalans n'y arrivent pas. Ils sont la seule équipe  ne pas avoir inscrit le moindre point de bonus.

Pour ce match à Paris, le Racing récupère deux atouts maîtres : Steyn et Fall dans la ligne de trois-quarts alors que le seul Marty renforce l'USAP Cette fois, cependant, il faudra ramener quelque chose.

27/10/2010

Cinq Catalans avec les bleus

Jérôme Schuster rejoint son cousin Nicolas Mas en bleu pour la Tournée de novembre où la France affrontera les Fidji, l'Argentine et l'Australie. Sans aller jusqu'à l'omniprésence de la famille Dourthe dans les années 90 (outre Richard, le fils de Claude, le XV de France comptait également Olivier Magne et Raphaël Ibanez, mariés aux soeurs de Richard) c'est donc une belle histoire de famille qui se raconte en bleu pour la première ligne de l'USAP. C'est aussi une belle reconnaîssance de la politique de formation du club catalan et de la façon très progressive avec laquelle Schuster (25 ans, 1,81 m, 117 kg) a été testé dans le grand bain.

Guilhem Guirado a également été retenu profitant en partie de la citation disciplinaire de Szarewski, ce qui fait que le XV de France peut potentiellement aligner une première 100 % catalane.

Outre Schuster et Mas, Marc Lièvremont a décidé de faire appel à David Marty, qui a toujours répondu présent en bleu. En revanche, Maxime Mermoz attendra. Trahi par un mal mystérieux à l'épaule -qui l'a privé des quatre derniers matches avec l'USAP-, il est également devancé dans la liste par Damien Traille alors que Bastaraud n'a pas été retenu.

Enfin, Jérôme Porical se voit offrir une nouvelle chance. C'est totalement normal compte tenu de son début de saison et parce que ses débuts sous le maillot tricolore, en juin dernier pour un test catastrophe à Buenos-Aires, étaient les pires que l'on puisse imaginer.

Avants (17) : Domingo (Clermont), Servat (Toulouse), Szarzewski (Stade Français), Guirado (USAP), Schuster (USAP), Mas (USAP), Ducalcon (Castres), Nallet (Racing-Métro 92), Pierre (Clermont), Papé (Stade Français), Millo-Chluski (Toulouse), Dusautoir (Toulouse, cap.), Harinordoquy (Biarritz), Bonnaire (Clermont), Ouedraogo (Montpellier), Chabal (Racing-Métro), Lapandry (Clermont).

Arrières (14) : Parra (Clermont), Yachvili (Biarritz), Trinh-Duc (Montpellier), Traille (Biarritz), Estebanez (Brive), Jauzion (Toulouse), Marty (USAP), Rougerie (Clermont), Andreu (Castres), Huget (Bayonne), Arias (Stade Français), Médard (Toulouse), Palisson (Brive), Porical (USAP).

 

24/10/2010

La défense a perdu la parole

Vous en voulez des stats ?

L'USAP vient de prendre 11 essais en trois matches. Quatre à Llanelli, deux à Aimé-Giral contre Trévise et cinq au Stadium. Dans le même temps, les Catalans ont certes marqué 12 essais mais le bilan n'est pas bon question résultats : deux défaites, une victoires.

Autre chiffre : l'USAP a encaissé 19 essais lors des 10 ptrmières journées de championnat, ce qui confirme que le mal est profond.

Problème : les Catalans ont conscience de leurs manques mais ne trouvent pas de solutions. Manque d'organisation (le turn-over en numéro 10, poste déterminant pour la défense est un handicap), mauvaise adaptation aux nouvelles règles, absence d'agressivité, pas assez de repères tactiques, troisième ligne trop lourde à laquelle il manque un "plaqueur-gratteur"...

Autant de pistes à suivre pour permettre aux Perpignanais, au réel potentiel offensif, de rééquilibrer leur jeu.

23/10/2010

L'USAP s'incline 5 essais à 2 au Stadium

tsmele.jpg

C'est une grosse défaite qui a longtemps avancé masquée. L'USAP a été battue au Stadium 38 à 29, 11 points d'écart et surtout 5 essais à 2 après avoir mené au score 13 à 3 au quart d'heure de jeu et même 22-20 en début de deuxième mi-temps. Le différentiel de réalisme entre des Catalans qui avaient su scorer à chaque incursion dans le camp adverse et le manque de précision de Skrela dans ses tentatives de coups de pied placés a entretenu une certaine illusion mais la large victoire de Toulouse est logique dans ce match hyper-spectaculaire qui a, en tout cas, montré une très belle image du rugby et des deux équipes.

Plus forts en mêlée, où visiblement ils étaient avides de revanche, et très impressionnants par leur volume de jeu, les coéquipiers d'un Byron Kelleher déchaîné ont donné le tournis à la défense catalane confirmant qu'elle était moins souveraine que la saison dernière. Delasau, Clerc, Kelleher, Servat et Poitrenaud ont marqué pour Toulouse, Mélé et Vilaseca pour Perpignan. L'USAP a fait preuve de beaucoup de culot en se lançant dans le défi du jeu mais a semblé le payer par un manque de maîtrise dans la gestion du match et de puissance dans les duels.

"Nous cherchions un match référence à l'extérieur, Toulouse aussi", a expliqué Julien Candelon au micro de Canal Plus avouant sans embage que les champions d'Europe avaient trouvé ce qu'ils cherchaient. Pas l'USAP.

22/10/2010

Marty ne sera pas à Toulouse

Mauvaise nouvelle pour l'USAP. Le centre david Marty ne sera pas du choc de samedi au Stadium. Il souffre d'un coup au genou. Côté toulousain, Albacete fait son retour en deuxième ligne aux côtés du Millo-Chluski mais Bouilhou et Lecouls sont forfaits. L'équipe alignée par Guy Novès, elle, est impressionnante à l'image de la première ligne Johnston-Servat-Poux qui sera revancharde après la demi-finale perdue en juin dernier à Montpellier.

Si la troisième ligne catalane jouera sur la hauteur, celle de Toulouse, avec Dusautoir et Nyanga encadrant Sowerby jouera la mobilité. Mais c'est la ligne de trois-quarts qui impressionne. Derrière la charnière Kelleher-Skrela, Jauzion et Poitrenaud seront alignés au centre, Clerc et Delasau aux ailes et Médard à l'arrière.

Ce choc se déroulera dans l'écrin du Stadium à 14 h 15 à Toulouse.

Quelques infos qui tournent

Est-ce la proximité du match contre Toulouse ? ce ne serait pas la première fois mais toujours est-il que quelques infos tournent sur le net concernant d'éventuels transferts autour de l'USAP.

La plus précise concerne l'international portugais Pedor Leal. Relayée depuis un bout de temps par les blogs spécialistes du rugby portugais, l'info est reprise par lequipe.fr qui affirme même que le joueur était présent jeudi à Perpignan. Leal (26 ans) joue au poste d'arrière, a connu le centre de formation de Brive. Ce spécialist du rugby à 7  est également un buteur. Mais s'il s'est effectivement entraîné avec l'USAP, il n'est pas question qu'il deviennent le joker du club.

Pour la saison prochain, il se dit que Brunel pourrait rejoindre Biarritz. Selon rugby-transfoets.com, Biarritz souhaiterait cosntruire un duo Brunel-Milhas 100 % auscitan pour la saison prochaine. Petit détail pas évoqué par le site : Brunel est encore sous contrat avec l'USAP jusqu'en 2012. Déjà, l'Italie aurait fait savoir son intérêt pour l'entraîneur perpignanais décidément très demandé.

21/10/2010

Du lourd pour aller à Toulouse

usap-paris021.JPG

Une troisième ligne très solide (Tonita, Chouly, Britz) et présente dans les airs, le retour de la première ligne titulaire (Mas, Guirado, Freshwater) qui fait l'objet de "l'admiration" de Guy Novès et la confirmation de la charnière Mélé-Edmonds. Jacques Brunel a comosé la meilleure équipe possible dans l'objectif du choc contre Toulouse (samedi, 14h30) au Stadium de Toulouse.

Malgré les absences de Mermoz, Sid, Olibeau, Tonita, Pérez, il est évident que l'USAP n'a pas l'intention de jouer ce match "petit bras" avant d'entamer une très difficile série qui la conduira à Paris (face au Racing) avant de recevoir Toulon jeudi 5 novembre.

L'équipe : Porical - Planté, Marty, Hume, Candelon - (o) Edmonds, (m) Mélé - Tonita, Chouly, Britz - Tchale-Watchou, Vilaseca - Mas, Guirado, Freshwater.

20/10/2010

50 jours de suspension pour Tuilagi

Cinquante jours. La commission de discipline de la LNR a eu la main lourde au moment de juger le plaquage extrèmement dangereux d'Henri Tuilagi, le troisième ligne de l'USAP, sur le demi-de-mêlée Damien Neveu à la 66e minute du match USAP-La Rochelle le 2 octobre dernier.

Le tarif, pour une telle faute, était de 30 à 80 jours. L'adversaire de Tuilagi n'avait pas été blessé mais le geste était spectaculaire.Le joueur samoan, déjà suspendu depuis deux semaines, ne jouera pas les trois prochains matches de Top 14 (Toulouse, le Racing, Toulon) et ne participera pas aux tests de son équipe nationale, les Samoa, en novembre.

L'USAP, "jugeant la sanction disproportionnée", selon le site internet du club, a décidé de faire appel.

Pas facile de quitter le pays de Galles

Il n'a pas l'air comme ça mais on ne quitte pas facilement le pays de Galles. Dans ce pays où le rugby est si important, les stars locales sont soumises à forte pression dès lors qu'elles désirent s'exiler. C'est notamment le cas de James Hook, en contact avec Perpignan depuis deux ans et annoncé à l'USAP pour après la coupe du Monde 2011.

Dans le Guardian, l'entraîneur de la sélection galloise, le Néo-Zélandais Warren Gatland prévient par exemple que Hook, s'il tente l'aventure à l'étranger devra "rester disponible" pour la sélection nationale. Gatland y met Hook en garde : il ne pourra pas prétendre participer à la Coupe du monde s'il ne participe pas au stage d'avant saison de l'équipe nationale en été.

Il serait étonnant que l'USAP envisage de la récupérer pendant cette période puisque la situation sera exactement la même pour tous les autres internationaux du club -notamment les tricolores- à ce moment-là de la saison. En attendant, Hook devrait faire savoir sa décision à la fin du mois prochain, d'après le Guardian qui croit savoir que des clubs anglais sont aussi intéressés. Gatland, lui, conclut par une phrase à double sens : "Cette décision appartient à James quoi doit faire ce qu'il y a de mieux pour sa famille". Ben tiens... Le pays de Galles, c'est là (au nord dans la charmante bourgade de Portmerion) qu'a été tourné le prisonnier.

Vous savez, ce feuilleton où une boule blanche rattrape les fuyards. Sauf que là, le héros c'est le numéro 10, pas le numéro 6.

19/10/2010

L'USAP espèrait Mermoz... en vain

HJ100918USAPPARIS1967.JPG

Maxime Mermoz, absent depuis trois matches en raison d'une blessure à l'épaule, devait faire son retour ce samedi au Stadium contre le Stade Toulousain. L'ancien Toulousain apprécie particulièrement ces duels face à son ancien club. Manque de chance, le 3/4 centre a passé une IRM de contrôle ce mardi. Elle a confirmé que l'inflamation à son épaule n'était pas encore résorbé.

Ce match à Toulouse marque le retour du Top 14 avec une série de trois terribles chocs. Après Toulouse, il faudra aller à Paris affronter le Racing CF avant de recevoir Toulon à Aimé-Giral.