17/10/2010

Un contrat bizarrement rempli

perpitrev-1.jpg

Une victoire avec le bonus offensif. Le bilan de l'USAP victorieux d'une équipe de Trévise (35-14) ambitieuse pourrait être très positif mais il a été acquis de façon un peu étrange.

Un peu comme la semaine dernière à Llanelli, les Catalans ont alterné un vrai réalisme offensif (5 essais marqués, comme au Pays de Galles) avec des périodes d'étrange fragilité puisque les Italiens ont mené 14-7 en début de deuxième période. L'essai inaugural de Porical et quelques beaux gestes de Manny Edmonds avaient été annihilé par la puissance et l'organisation deTrévise inscrivant deux superbes essais conclus à chaque fois par le centre Benvinutti.

La réaction, côté USAP, est venue du coaching avec l'entrée en jeu de Mas, suivie peu après de celles de Freshwater et Guirado qui ont complètement transformé le visage de l'équipe. L'essai de l'égalisation est venu d'une balle conquise avec une autorité impressionnante en mêlée sur introduction adverse. Il a été marqué par Gavin Hume, élu meilleur joueur du match (photo), et effectivement excellent au centre puis à l'ouverture quand Edmonds est sorti.

C'est encore la mêlée qui faisait basculer les Catalans en tête (essai de pénalité après une série d'affrontements qui ont épuisé Trévise) puis une autre mêlée qui déclenchait une attaque de l'USAP dans ses propres 22 mètres, Planté s'échappant, transmettant la balle à Marty sur un en-avant pas signalé par l'arbitre, Britz finissant le travail. C'est encore Planté, parfaitement servi par une passe au pied de Hume qui faisait la différence pour le dernier essai de Chouly.

Brillante par moments, fragiles à d'autres, cette USAP qui retrouve un effetif a décidément du mal à gagner autrement que dans la difficulté.

Leicester bat Llanelli 46 à 10. Dans l'autre match de la poule Leicester a largement battu Llanelli, en marquant le point de bonuus, ce que les Gallois n'ont pas pu faire. Du coup, l'USAP est deuxième de la poule avec 6 points derrière Leicester (10 points). Le classement ici.

Les commentaires sont fermés.