12/06/2010

Mal de Cap

Difficile, très difficile, l'expédition du XV de France en Afrique du Sud. Les Springboks ont pris une grosse revanche après le test-match perdu en novembre dernier à Toulouse en l'emportant 42 à 17.

Très attendu au centre de la ligne de trois-quarts du XV de France, le duo Marty-Mermoz, flamboyant pendant la première partie de la saison, n'a pas su prendre sa chance. Pire, les deux joueurs sont largement impliqués dans l'entame de match totalement ratée du XV de France.

David Marty a d'abord perdu un peu bêtement le ballon sur la première attaque française, exposant son équipe à un contre fulgurant, sanctionné par un essai de Spies profitant d'une accélération d'Habana. Le second essai springboks, six minutes plus tard, impliquait quant à lui Maxime Mermoz, le petit ailier Aplon rebondissant sur le centre catalan avant de reprendre son slalom pour marquer.

La suite du match allait être difficile pour les deux joueurs, notamment Marty, remplacé par Andreu à l'heure de jeu, Rougerie passant au centre. Mermoz a réussi quelques beaux gestes isolés sans pour autant sortir d'un certain anonymat. Les deux tests contre l'Argentine, qui seront tout sauf faciles, permettront peut-être aux deux joueurs de retrouver leurs bonnes sensations de cet hiver.



Les commentaires sont fermés.