30/12/2009

Mal payé mais pas bien travaillé non plus

Au contact au score pendant toute la partie, dominateurs territorialement pendant de longues minutes, notamment en première mi-temps, les Catalans repartent du Stadium de Toulouse sans une victoire qui semblait longtemps à leur portée et sans même le point de bonus. Les Toulousains, victorieux 22-11 sur un essai de voleur de Clément Poitrenaud interceptant une passe d'Alvarez-Kairelis, ont eu de la réussite. Mais pas seulement.

Ils ont aussi fait la preuve d'une maîtrise et d'une intelligence tactique qui leur ont permis de se sortir du piège. Malgré leurs lacunes en conquête, une réelle impuissance à franchir la défense perpignanaise, les Toulousains ont su produire un rugby hyper-lucide à zéro faute.

Ils ont mieux travaillé leur match que l'USAP, manquant de lucidité, d"efficacité sans son occupation du terrain et qui, malgré un essai de Britz, les Perpignanais ont laissé passé des situations favorables dans les 22 mètres toulousains en première période. Les Catalans sont forts mais vont devoir travailler les détails.

Les commentaires sont fermés.