10/12/2009

Voyage à Thomond Park

ThomondPark_Stadium_new.jpg

Le Thomond Park est une sorte d'Aimé-Giral celtique. Jusqu'à il y a deux ans, c'était un vieux stade fait de marches de béton, où s'entassait le public. Depuis, il a été modernisé en cherchant à conserver sa personnalité.

Thomond Park reste donc, pour les équipes de rugby qui s'y déplacent, un lieu d'initiation. Les gradins vibrent de la ferveur d'une foule compacte, indifférente à la pluie, au froid humide, au vent qui transperce. Les chants sont beaux, le silence qui accompagne les tentatives des buteurs aussi pesant que tous les sifflets du monde.

Le public sait même être drôle. En 2002, lors du seul match à ce jour de l'USAP au Thomond Park (perdu 30-21 après un match mémorable), un supporter usapiste, maillot sang-et-or et crinière blonde au vent, s'était lancé dans une longue et solidaire diatribe contre l'arbitre. Le tout dans un excellent anglais, les supporters autour de lui acclamant la fin de son discours comme celui d'un député à l'assemblée.

vieux.jpg

Ce match réparait un rendez-vous manqué en 1998 avec le Thomond Park. Des inondations avaient obligé Irlandais et Catalans à jouer à Cork et non à Limerick dans un autre vieux stade, le Musgrave Park, qui n'a pas le centième du charme et de la magie du Thomond Park.

Les photos : l'ancien et le nouveau Thomond Park de Limerick, l'antre du Munster.

Les commentaires sont fermés.