21/11/2009

Running gag à Albi

That_Makes_Me_Angry.jpg

C'est une sorte de running gag. Une plaisanterie dont l'effet comique ne vient qu'avec la répétition. Dans le cas de l'USAP, ce qui est drôle, ce n'est pas tant la troisième défaite consécutive à Albi, la réédition des déconvenues de Trévise ou Bourgoin, ce sont les grands discours mobilisateurs d'avant match. Genre, "on est prévenu, on le sait, cette fois on va pas se faire avoir"....

A l'arrivée, les mêmes causes produisent les mêmes effets. Comme un boxeur qui aurait multiplié les mises en scènes avant de s'écrouler au premier round au moment du combat, l'USAP a eu besoin d'une mi-temps pour se hisser au niveau de combativité nécessaire. L'équipe a bien réagi ensuite mais deux décisions d'arbitrage -une erreur et un commandement à la Ponce Pilate sur la dernière mêlée- ont empêché que l'erreur soit rattrapée.

L'USAP, l'un des clubs du Top 14 où la culture de combat est la plus enracinée, n'arrive pas à se mettre en colère lorsqu'elle ne se sent pas en danger.

Les commentaires sont fermés.