12/09/2009

L'Indépendant revient sur les cent jours du Brennus

brennus.jpg

La défaite à Bourgoin peut faire figure de petit Waterloo mais, lundi, cela fera cent jours que l'USAP et son capitaine Nicolas Mas.
L'Indépendant, dont le cahier des sports reprend justement lundi prépare un long retour sur ce 6 juin 2009 au Stade de France, lorsque l’USAP touchait le Graal en devenant Championne de France devant Clermont (22-13).

Avec le temps, les joueurs se sont livrés, ont dévoilé des anecdotes le plus souvent inédites sur ces moments forts. Un exemple parmi d'autres : "Quand les entraîneurs m’ont annoncé que je n’étais pas retenu dans le groupe des vingt-deux, ça été la plus grosse déception de ma carrière. Au coup de sifflet final, j’ai connu ma plus grande joie. On a tous basculé dans la folie. Impossible à expliquer, c’est dedans...", s’épanche le 3e ligne Ovidiu Tonita entre deux trémolos. Cent jours ont passé et, entre nostalgie et souvenirs, les Catalans rassemblent anecdotes et confidences pour raconter le fil d’une journée bouclée en apothéose avec le Bouclier de Brennus dans les bras.
Pour la première fois depuis le titre, Nicolas Mas et ses partenaires se livrent à coeur ouvert.

Un document captivant sur une journée pas comme les autres.

Les commentaires sont fermés.