03/09/2009

He's no Goode pour Brive

L'expérience Andy Goode à l'arrière n'a pas été une grande réussite pour le CA Brive battu 21-9 à Aimé-Giral. L'atypique et souvent épatant ouvreur des Wasps n'a pas trouvé ses marques à Perpignan. Pire, il est impliqué sur les deux essais -magnifiques- inscrits par l'USAP et qui ont été les deux fulgurances d'une soirée par ailleurs bien triste.

Sur le premier, anticipant trop sur l'extérieur, il n'a pu revenir après un changement d'appuis diabolique de David Marty qui s'ouvrait une porte plein centre et s'y engouffrait plantant là toute la défense briviste. Sur le second, il perdait au plaquage un ballon récupéré sous une chandelle. David Mélé adressait alors un très long coup de pied vers le drapeau de touche opposé, là où il n'y a pas de couverture. Manas, au prix d'un long sprint, reprenait et aplatissait.


Voilà pour les deux grands moments d'un match décevant et terriblement frustrant. Frustrant par les nombreux en-avant commis notamment par l'USAP (Brive a surtout tenté des chandelles). Une bruine poisseuse avait rendu le ballon glissant et l'atmosphère semblait presque tropicale alors que la sono d'Aimé-Giral balançait la musique du "Pirate des Caraïbes". Frustrant aussi le point de bonus envolé alors que l'USAP comptait deux essais d'avance à la pause (18-9 et un très bon Laharrague au pied).

Mais ce match de milieu de semaine baissait soudainement d'intensité en deuxième période, se terminant même par une distribution de cartons jaunes (à Goode dont ce n'était vraiment pas la soirée et à Britz) et par une grande nervosité des Brivistes remontés contre les décisions de l'arbitre.

 

La fiche technique.

Le compte rendu du match dans l'Indep.

Les réactions.

Les commentaires sont fermés.